Programme 2023

ATTENTION, SITE EN COURS DE CONSTRUCTION !

AMOUR SACRE ET AMOUR PROFANE

le thème de l’édition 2023 des Musicales de Mortagne et du Perche

 

samedi 24 juin 2023 – dimanche 9 juillet 2023

37ème édition – 6 concerts dans le Perche

 

La 37ème édition du festival de musique de chambre, « Les Musicales de Mortagne et du Perche » s’ouvre le 24 juin prochain.

Manoirs de charme, églises, chapelles et villages pittoresques du Perche accueillent 6 concerts, sur 3 week-ends du samedi 24 juin au dimanche 9 juillet 2022.

 

Les artistes du festival : Artistes 2023

 

Samedi 24 juin, 20h30 au Carré du Perche à Mortagne-au-Perche :

EROS ET THANATOS CHEZ FRANZ LISZT

Claire-Marie Le Guay, piano 

365_CMLG-CaroleBellaiche17-1

Œuvres de Franz Liszt (Cantique d’Amour, Funérailles, Consolations, La Mort d’Isolde, Rêve d’Amour, Bénédiction de Dieu dans la solitude) et d’Alexandre Scriabine (Etudes, Vers la Flamme)

Amour, mort : deux pôles apparemment opposés auxquels Franz Liszt, exceptionnel pianiste virtuose, compositeur inspiré autant par la littérature que par la poésie, aura consacré une grande partie de ses œuvres.

Cantique d’Amour, Rêve d’Amour d’une part mais aussi Funérailles d’autre part, et surtout amour et mort réunis dans le drame de Tristan et Isolde de Wagner et dont Liszt fera une bouleversante et extatique version pour piano intitulée Isoldes Liebestod (littéralement : La Mort d’Amour d’Isolde).

Et puis la composante mystique chez Liszt qui vient adoucir le joug imposé à nos existences avec les Consolations et surtout la Bénédiction de Dieu dans la solitude œuvre majeure où l’inspiration religieuse du compositeur trouve une traduction musicale des plus émouvantes.  Mysticisme que Scriabine cherchera à sublimer dans sa recherche d’un langage cosmique.

C’est la grande pianiste Claire-Marie Le Guay, merveilleuse lisztienne dont l’enregistrement consacré à ce compositeur a été unanimement salué par la critique qui, avec son incomparable virtuosité mais surtout avec la profondeur de ces interprétations inspirées, nous offrira ce magnifique programme.

 

Dimanche 25 juin, 18h00 à l’église de La Mesnière :

LA VIE ET L’AMOUR D’UNE FEMME

Claire Péron, mezzo-soprano

Adam Laloum, piano

IMG_9493-750x500télécharger (2)

Lieder de Robert Schumann, Franz Schubert…

« La beauté des Lieder de Schumann réside en particulier dans leur profondeur de sentiment. A cet égard, ils figurent parmi les plus aboutis aujourd’hui. On pourrait même dire que peu de créations peuvent leur être comparées. » (Franz Brendel, 1860).

Le plus célèbre cycle de lieder de Schumann résume l’existence d’une femme, depuis l’émerveillement de la jeune fille au moment de la rencontre avec l’être aimé, en passant par l’excitation des fiançailles, le mariage, l’annonce timide de la maternité prochaine, le bonheur d’être mère, jusqu’au désespoir d’avoir perdu l’être aimé. Le programme sera complété avec d’autres lieder de Schumann, Schubert… 

 

 

 

Samedi 1er juillet, 20h30 à la chapelle de l’hôpital de Mortagne au Perche :

AMOR E SAUDADE

Chloé Breillot, chant et Pierrick Hardy, guitare

Photo Breillot-Hardy Crédit Isabelle Morisseau

Fado, musiques portugaises et brésiliennes

Amours déçues, amours contrariées, regrets, chagrin, tristesse et surtout la fameuse « saudade », toute la nostalgie, la mélancolie de la musique du fado, chant populaire traditionnel du Portugal. Chloé Breillot, en duo avec Pierrick Hardy, revisitera un répertoire essentiellement lusophone, comprenant fado, chansons portugaises et brésiliennes.

 

Dimanche 2 juillet, 18h00 à l’église de Pervenchères :

CLARA ET ROBERT SCHUMANN : UN AMOUR PASSIONNE ET FECOND

Trio Talweg :

Sébastien Surel, violon

Eric-Maria Couturier, violoncelle

Romain Descharmes, piano

882_DSC-2328

Franz Liszt : Tristia,  Clara Schumann : Trio en sol mineur opus 17 et Robert Schumann : Trio n°1 en ré mineur opus 63.

« Chacune de tes pensées provient de mon âme, de même que je te dois toute ma musique…  » (Robert à Clara)

 

 

 

Samedi 8 juillet 20h30 au Manoir de Soisay à La Perrière : 

VENEZ, CHERE OMBRE

Eva Zaïcik, mezzo-soprano

Justin Taylor, clavecin

Le Consort

Œuvres de Louis-Antoine Lefebvre, Michel Pignolet de Montéclair, Philippe Courbois et Louis-Nicolas de Clérambault.

Venez chère ombre… Venez… entrez dans un univers poétique, celui de la cantate française !

Histoires funestes, récits tragiques dont le dénouement parfois heureux n’enlève rien à leur force dramatique, ces tragédies chambristes nous immergent au cœur des passions intemporelles des émotions humaines : l’amour, la jalousie, l’infidélité, la tendresse, la vengeance, le désespoir…

 

Dimanche 9 juillet 18h00 à l’église Saint-Aubin de Tourouvre au Perche  :

LES CORSAIRES D’ELISABETH

Trinity Boys Choir

L’Achéron

Trinity Boys & L'Achéron 2 Photo Wash Production

Œuvres de John Dowland, John Munday, Francis Pilkington, Thomas Tallis, Matthew Locke, George Kirbye, Alfonso Ferrabosco Jr, William Byrd et Thomas Tomkins.

Dans la seconde moitié du XVIème siècle, l’Angleterre nourrit un fort sentiment de patriotisme religieux face à ses nombreux ennemis catholiques, notamment l’Espagne de Philippe II. Pour défendre leur île et leur foi, les Anglais développent une flotte et un art de combattre en mer qui leur permettra peu à peu de dominer les océans. Autorisés par Elizabeth 1ère à combattre et piller les navires étrangers tout autour du globe, des mercenaires deviennent ainsi des corsaires zélés, transis par une foi et un patriotisme exacerbés. Naviguant notamment vers les Amériques, ces marins représentèrent une véritable hantise pour les vaisseaux espagnols remplis d’or américain qu’ils pillèrent et détruisirent sans pitié.

La vie musicale à bord de ces vaisseaux britanniques était d’une richesse étonnante car les gentlemen of culture qui les commandaient tenaient à maintenir un certain standing moral et spirituel au sein de leurs bateaux : les offices étaient donnés avec une verve extraordinaire, les marins se mettant entièrement dans les mains et au service de leur Dieu. Accompagnés notamment par des violes, ces marins chantaient des Psaumes, des Lamentations, et on peut également imaginer qu’en dehors de ces offices ils entonnaient des airs profanes certainement plus gaillards (mais tout en restant convenables, la décence et la discipline faisant loi). Le plus connu de ces soldat-musiciens est naturellement le Captain Tobias Hume qui œuvra dans la Mer Baltique mais il semble qu’à bord des vaisseaux de John Hawkins, Francis Drake ou Walter Raleigh -probablement les plus illustres corsaires anglais du XVIème siècle- la vie musicale était tout aussi vivace.

Ce programme multiforme met en scène différents moments de cette vie musicale marine : Psaumes, Airs à boire, Madrigaux de William Byrd à John Dowland, pièces pour concert de violes ou airs humoristiques, de la joie de la conquête à la nostalgie du pays ou de la foi profonde aux airs polissons, le kaléidoscope proposé ici laisse entrevoir un aspect encore méconnu de ces musiques d’autrefois.

 

 

Les artistes du festival : Artistes 2023

Renseignements et réservations : Office de Tourisme de Mortagne-au-Perche au 02 33 83 34 37 (seulement à partir du mois de mai).